Services d’urgence

Violences conjugales : à qui s’adresser dans votre territoire ?

 La Mission départementale aux droits des femmes et à l’égalité femmes/hommes de la Savoie DDCSPP

  • Site gouvernemental lutte contre les violences faites aux femmes : suivez ce lien

La victime vient de subir des violences de la part de son conjoint ou de son compagnon.

C’est une infraction pénale.

Gendarmerie  – Brigade de LE PONT DE BEAUVOISIN

  • Zi La Baronnie – 04.76.37.22.31
  • ouvert tous les jours du lundi au samedi 08:00 à12:00 et de 14:00 à 18:00 et le dimanche de 09:00 à 12:00 et de 15:00 à 18:00

Gendarmerie – Brigade de LES ECHELLES

  • Place Jean Moulin – 04.79.36.60.04
  • ouverture le mardi  de 08:00 à 12h00 et le dimanche de 15:00 à 18:00
  • (avant de se déplacer, il faut téléphoner car parfois il y a des impératif et manque d’effectif font que l’unité est fermée)

SOS Femmes Violences

  • 560 chemin de la Cassine – 73000 Chambéry – Tél : 04 79 85 53 68
  • 3919 : numéro gratuit et intraçable
  • lundi au vendredi de 9 h à 22 h – samedi et dimanche de 9 h à 18 h

Association de réinsertion sociale et d’aide aux victimes : Arsavi 73

  • Antenne d’Albertville : 2 avenue Victor Hugo – 73200 Albertville – Tél : 04 79 32 43 75
  • Antenne de Chambéry : 394 avenue du Covet – 73000 Chambéry – Tél : 04 79 75 13 52

N.B : La victime peut porter plainte dans n’importe quel commissariat de police ou brigade de gendarmerie quel que soit son lieu de résidence (« Principe du « guichet unique » -art.15-3 du CPP. Les délais de transmission peuvent cependant retarder la procédure). Elle peut le faire également en écrivant directement au procureur de la République.

Intervenant-e social-e en police et en gendarmerie (ARSAVi-73) :

  • Tel : 06 75 63 41 68
  • Le lundi à l’hôtel de police de la Boisse de 8h30 à 12h00 et de 13h00 à 17h00
  • Le mercredi à la gendarmerie de Chambéry le Haut de 8h30 à 12h00

La victime est blessée, elle doit se faire soigner.

Adresses des hôpitaux

La victime souhaite rester dans le logement conjugal.

Elle saisit le juge pour demander l’éviction du conjoint violent.

Adresses des tribunaux de grande instance (TGI) :

  • TGI de Chambéry – Place du palais de Justice – 73000 Chambéry – Tel : 04 79 33 60 09
  • « le fil d’Ariane » (ARSAVi73)
  • Chambéry –Palais de justice- Place du palais de Justice – 73000 Chambéry – Tél : 04 79 33 60 09/ Poste 1103

La victime décide de quitter le logement de la famille.

Elle contacte un intervenant social pour rechercher une solution d’hébergement ou la Police ou la Gendarmerie pour éviter un abandon de domicile.

 En journée, les partenaires pourront solliciter le standard du PAOS / SIAO 73 au 04.79.60.59.90.

EN URGENCE OU EN SOIREE ET WEEK-END : N° d’astreinte : 06 24 19 33 11

N.B : si la victime quitte le domicile avec des enfants il est recommandé de le signaler en police ou gendarmerie pour éviter un abandon de domicile.

Adresses des services sociaux départementaux :

  • Assistante sociale : DT St Genix sur Guiers  ou CCAS
  • Demande d’hébergement : SIAO- 102 rue Freizier – 73000 Chambéry – Tél 04 79 60 59 90
  • Annuaire national des SIAO sur : http://www.sisiao.net/siao.html

Demande de logement :

Demande de logement social :

DALO (Droit au logement opposable), sur critères ( personne dépourvue de logement : sans domicile fixe ou hébergée par une autre personne / menacé-e d’expulsion sans possibilité de relogement / hébergé-e dans une structure d’hébergement ou logé-e de manière temporaire dans un logement ou un logement-foyer, en attendant un logement définitif / logé-e dans un local manifestement suroccupé ou non décent sous condition / en attente d’un logement locatif social depuis un délai supérieur à celui fixé par le préfet…)

Pour plus d’informations, contacter

  • une assistante sociale ou directement au pôle logement de la DDCSPP – 321 chemin des moulins –Chambéry – Tel : 04 79 33 15 18
  • SOS Femmes Violences – 560 chemin de la Cassine – 73000 Chambéry – Tél : 04 79 85 53 68 : accompagnement social

La victime perd son emploi parce qu’elle déménage pour fuir les violences.

Elle doit s’inscrire en qualité de demandeuse d’emploi.

Pôle emploi

N.B : La démission pour changement de résidence en raison de violences conjugales fait partie des démissions légitimes qui peuvent donner droit à indemnisation, à condition que la victime ait porté plainte auprès du procureur (accord d’application n°15 du régime d’assurance chômage)

Accompagnement à l’emploi

  • CIDFF, centre d’information sur les droits des femmes et des familles
    Maison des Associations – 67 rue St François de Sales – 73000 Chambéry – Tél 04 79 33 96 21

La victime est sans ressources.

Elle pourrait bénéficier d’une aide sociale.

Conseil départemental (services compétents) : suivez ce lien

Centres communaux d’action sociale (CCAS)

  • Centre polyvalent d’action sociale Les Echelles
    52 Rue Jean Jacques Rousseau
    Tél. 04 79 44 53 25 Fax 04 79 36 63 26

Caisses d’allocations familiales de la Savoie :

  • Accueil sur rendez vous du lundi au vendredi
    Tél : 0810 25 73 10 (service 0,06 € /min + prix appel) Un conseiller vous répond du lundi au vendredi de 8h30 à 16h30.
    20 avenue Jean Jaurès – 73000 Chambéry Point d’accueil Caf

La victime a besoin de renseignements juridiques en droit généraliste

(pour préparer son départ, divorce, etc.…).

Adresse du Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF)

  • CIDFF Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles :
    Maison des Associations – 67 rue St François de Sales – 73000 Chambéry –
    Tél : 04 79 33 96 21
    cidff73-at-orange.fr
    Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h30

La victime a besoin de conseils en droit international ou droit des étrangers ou vous avez besoin d’un-e traducteur-trice.

  • Association Départementale pour le Développement et la Coordination des Actions auprès des Etrangers de Savoie (ADDCAES) :
    259 place René Vair – BP 31226
    73031 Chambéry cedex
    Tél : 04 79 72 43 49
    addcaes-at-orange.fr

 Autres structures pouvant vous être utile :

  •  Centre de planification et d’éducation familiale du conseil départemental (contraception, IVG, conseil conjugal) :
    Chambéry                     04 79 96 88 32             Aix-les-Bains 04 79 88 61 77
  • Belley - Centre Hospitalier Général Service Maternité – Gynécologie. planning familial (centre, information). 52 RUE GEORGES GIRERD
    04 79 42 59 59

Liste des permanences juridiques gratuite sur le site du Conseil Départemental de l’Accès au Droit de la Savoie (CDAD73) avec notamment les permanences d’avocats, notaires, huissiers en Maison de Justice et du Droit : http://www.cdad-savoie.justice.fr

Numéros d’urgence

  •  Pompiers : 18
  • Police : 17 ou 112 à partir d’un portable
  • SAMU : 15 ou 114 à partir d’un portable
  • SAMU social, hébergement d’urgence : 115
  • SOS Médecins : 36 24

Sous certaines conditions de ressources une aide juridictionnelle peut être accordée. Pour plus d’information, prendre contact avec l’association d’aide aux victimes (ARSAVi-73)

Opération tranquillité vacances

Contre les cambriolages, ayez les bons réflexes !

Si vous vous absentez pendant les vacances scolaires, les services de police ou de gendarmerie peuvent, à votre demande, surveiller votre domicile ou votre commerce au cours de leurs patrouilles quotidiennes.

Avant votre départ, pour bénéficier de l’Opération Tranquilité Vacances, vous devez vous rendre à la Brigade de Gendarmerie de LE PONT DE BEAUVOISIN 73 ou simplement télécharger le formulaire ci-dessous, le remplir soigneusement et le déposer dans la boite aux lettres de la brigade.

formulaire_otv

Quelques précautions pour assurer la sécurité de son habitation:

  • Verrouillez portes et fenêtres.
  • Changez vos serrures en cas de vol ou de perte de vos clés.
  • N’inscrivez pas vos nom et votre adresse sur le trousseau de clé.
  • Evitez de laissez vos clés sous le paillasson ou dans la boite aux lettres.
  • Ne gardez pas chez vous des sommes importantes d’argent.
  • Répertoriez vos objets de valeur, et notez vos numéros de séries; faites de même pour vos chèques, cartes de crédit, etc … Des clichés photographiques peuvent utilement être réalisés.

Si vous ne partez pas, aidez-nous à protéger vos voisins.
Si vous êtes témoin d’un cambriolage ou si vous remarquez un fait anormal chez des voisins absents, ne manifestez pas votre présence, mais alertez sans tarder la gendarmerie (17). »

détecteur fumée a la une

Détecteur de fumée

Depuis le 8 mars 2015, tout lieu d’habitation (appartement, maison) doit être équipé d’au minimum un détecteur de fumée normalisé.

Objectifs

L’installation d’un détecteur de fumée doit permettre :

  • de détecter les fumées émises dès le début d’un incendie,
  • et d’émettre immédiatement un signal sonore suffisant pour permettre de réveiller une personne endormie.

Caractéristiques

Le détecteur de fumée doit être muni du marquage CE et être conforme à la norme européenne harmonisée NF EN 14604.

Les détecteurs utilisant l’ionisation sont interdits, car ils sont radioactifs.

À noter : il existe des détecteurs spécialement adaptés aux personnes sourdes fonctionnant grâce à un signal lumineux ou vibrant.

Installation

Charge de la fourniture et de l’installation

Si le logement est déjà loué avant le 9 mars 2015, le propriétaire peut :

  • fournir le détecteur à son locataire
  • ou rembourser à son locataire le détecteur acheté par celui-ci.
  • Dans ces 2 cas, c’est au locataire d’effectuer l’installation du détecteur.

Si le logement est loué à partir du 9 mars 2015, c’est le propriétaire qui doit fournir et installer le détecteur de fumée dans le logement loué.

Lieu de l’installation

Le détecteur doit :

  • être installé de préférence dans la circulation ou dégagement (palier, couloir) desservant les chambres. Lorsque le logement ne comporte pas de circulation ou dégagement (cas des studios), le détecteur doit être installé le plus loin possible de la cuisine et de la salle de bain,
  • et être fixé solidement en partie supérieure, à proximité du point le plus haut et à distance des autres parois ainsi que des sources de vapeur (fumées de cuisson et vapeur d’eau).

Dans les maisons ou dans les appartements comportant plusieurs étages, il est recommandé d’installer 1 détecteur par étage. Dans les logements de grande surface, il est également recommandé d’installer plusieurs détecteurs.

Attention : il est interdit d’installer des détecteurs de fumée dans les parties communes des immeubles collectifs d’habitation pour des raisons de sécurité. Ceci évite que les occupants sortent de chez eux pour aller dans les parties communes d’où proviendraient les fumées.

Vérification et entretien

À partir du 8 mars 2015, la vérification de présence et du bon fonctionnement du détecteur sera faite au moment de la mise en location du logement lors de l’état des lieux d’entrée.

L’obligation d’entretien et de remplacement du détecteur appartient à l’occupant du logement. Ainsi, en cas de location, le locataire doit veiller en cours de bail au bon fonctionnement du détecteur en vérifiant et en remplaçant les piles ou le détecteur, à moins qu’il occupe :

  • un logement à caractère saisonnier,
  • ou un logement-foyer,
  • ou une résidence hôtelière à vocation sociale,
  • ou un logement de fonction,
  • ou une location meublée.

Dans ces 5 catégories de logement, l’obligation de vérification du bon fonctionnement du détecteur est à la charge du propriétaire non occupant.

Déclaration à l’assureur de l’installation du détecteur

L’occupant (le locataire ou le propriétaire) doit déclarer à son assureur avec lequel il a conclu un contrat garantissant les dommages d’incendie que le logement est équipé d’un détecteur.Cette notification est faite par la remise d’une attestation.
Aucune sanction n’est actuellement prévue par la réglementation en cas de non installation du détecteur de fumée.La compagnie d’assurance ne peut d’ailleurs pas se prévaloir du défaut d’installation du détecteur pour s’exonérer de son obligation d’indemniser les dommages causés par un incendie.

Bilan d’activité des pompiers des Entremonts

Centre de première intervention Chartreuse Nord

Vous souhaitez rejoindre l’équipe des sapeurs pompiers des Entremonts : n’hésitez plus, contactez-la par mail : csentremont-at-sdis73.fr

Le centre en quelques chiffres

Effectif

En 2014, le centre était composé de 26 Sapeurs Pompiers Volontaires

  • 1 départ en retraite
  • 2 démissions

Le centre  compte 2 nouvelles recrues  au 1er janvier 2015

La moyenne d’age des pompiers est de 28 ans

16 Sapeurs Pompiers ont moins de 35 ans

Notre secteur

4 communes en 1er appel :
Entremont-le-Vieux /Saint Pierre d’Entremont 73 /  Corbel / Saint Pierre d’Entremont 38

Superficie secteur 1er appel = 94 km²
Population = 1 800 habitants

Bilan opérationnel

127 interventions en 2014

Type d’interventions

  • Secours à personne 70%
  • Interventions diverses 11%
  • Accident de montagne 8%
  • Accidents de la circulation 6%
  • Incendie 5%

Localisation des interventions

  • Entremont le Vieux 60
  • Saint-Pierre d’Entremont Savoie 34
  • Saint Pierre d’Entremont Isère 20
  • Corbel 6
  • Apremont 2
  • Hors secteurs 5

Interventions par spécialité

  • EPIM 8
  • GMSP 4
  • Anim 3
  • Cyn 2

127 interventions pour 142 départs véhicules et 478 personnels déclenchés

  • VSAV 95
  • CCR 6
  • VTU / Lot abordage 19
  • VLTT 19
  • VL 3

Interventions marquantes

Accident sur la voie publique – un véhicule léger dans le ravin au Col du Granier

  • bilan : 1 blessé grave incarcéré
  • Moyens du centre de première intervention
    •  VSAV / VTU – Lot Abordage / VL Merlin
    • 7 sapeurs pompiers
    • complétés par 1 VLTT montagne / FSR Chambery / VL CDG / Dragon 73 médicalisé

Accident sur la voie publique – un 2 roues dans le ravin au col du Granier

  • bilan : 1personne décédée
  • Moyens du centre de première intervention
    • VLTT / GMSP / EPIM / Merlin
    • complétés par VSAV Montmémlian / VL CDG / FSR Chambéry / OGAC / Dragon 74 médicalisé

Accident sur la voie publique – un poids lourd au Col du Granier

  • Bilan : 1 impliqué
  • Moyens du centre de première intervention
    • VSAV / VTU – Lot Abordage / CCR
    • 9 sapeurs pompiers
    • complétés par VL CDG

Manœuvres

Manœuvre incendie à la nouvelle école de Saint Pierre d’Entremont

  • Moyens du centre de première intervention
    • CCR / VSAV / VL Merlin
  • Moyens du BO
    • CCR / EPA / VL CDG
  • 16 sapeurs pompiers

Juin 2014 - intervention école SPE - photo 1 Juin 2014 - intervention école SPE - photo 2 Juin 2014 - intervention école SPE - photo 3 Juin 2014 - intervention école SPE - photo 4

IMGP1079-2

 

 

Nos Actualités

juin 2017

Comptes rendus de réunions

Relevés de décisions des séances du conseil communautaire

Les relevés de décisions des séances du conseil communautaire de la communauté de communes Cœur de Chartreuse, téléchargeables.

23 juin

Aide à la personne

Canicule et nous : comprendre et agir

En cas de fortes chaleurs, il est nécessaire que les personnes fragiles prennent quelques précautions pour s’en protéger.

22 juin

Santé et sécurité

Luttons contre le moustique tigre

Des gestes simples réduisent efficacement le risque de présence du moustique à proximité du domicile. Ils sont indispensables pour limiter la prolifération des moustiques et pour protéger votre entourage.

22 juin