Travaux

travaux-a la une

Traversée du bourg – travaux du 2 oct au 24 nov sur la RD912

INFORMATION TRAVAUX RD912

En raison de travaux communaux (création d’un cheminement piéton en encorbellement le long de la RD912), la circulation sera perturbée sur la D912 à l’entrée NORD de St Pierre d’Entremont Savoie.

Le tronçon longeant le cimetière, et formant l’entrée Nord du bourg de Saint Pierre d’Entremont (Savoie), sera soumis à un régime de circulation dégradé :

  • circulation alternée du 02/10/2017 au 15/10/2017 et du 11/11/2017 au 24/11/2017
  • interdiction de la circulation de 8h à 17h du lundi au vendredi du 16/10/2017 au 10/11/2017.
  • circulation alternée de 17h à 8h du 16/10/2017 au 10/11/2017

Pendant la période de fermeture totale de la route, les véhicules devront emprunter les itinéraires de déviation : par la D1006 jusqu’à Les Échelles (Savoie) puis la D520c (Le Pas du Frou) jusqu’à St Pierre d’Entremont (Isère).

Pour les dessertes locales uniquement, les véhicules légers et de longueur inférieure à 8m pourront contourner le tronçon en travaux via

  • à Saint Pierre d’Entremont Savoie, les voies communales n°2 et n°17 (hameaux de la Fracette et des Ciseaux).
  • à Entremont le Vieux, la voie communale passant aux hameaux des Rigaud, des Claret et des Bandet
  • Ces routes sont étroites et la plus grande prudence est demandée aux conducteurs.

Une circulation piétonne sécurisée sera maintenue pendant toute la durée du chantier.

Les transports collectifs seront maintenus pendant les travaux.

Transport scolaire

Le transport scolaire est maintenu pendant la durée des travaux (circuits et horaires).

Du 16 au 20 octobre et du  6 au 10 novembre 2017, le chantier sera  organisé pour laisser passer le car des collégiens d’Entremont le Vieux en début et en fin de journée scolaire.

Transport collectif – ligne régulière

L’arrêt de car est provisoirement déplacé au camping municipal le Cozon comme suit :

  • le lundi 16 octobre pour le départ de 06h30.
  • le vendredi 20 octobre pour l’arrivée de 19h20.
  • le lundi 06 novembre pour le départ de 06h30.
  • le vendredi 10 novembre pour l’arrivée de 19h20.

Ces 4 services nécessitent l’utilisation d’un grand véhicule pour le transport des élèves internes sur Chambéry.

Les autres services de cette période du 16 octobre au 10 novembre 2017 se feront sur le parcours habituel et desserviront les arrêts habituels (utilisation d’un petit véhicule qui utilisera la déviation proposée).

Une information sera mise en place dans les cars.

Renseignements :

Mairie de Saint Pierre d’Entremont Savoie – 04.79.65.81.33

St Pierre d’Ent 73-com presse circulation

Arrêtés de voirie

Travaux sur voirie en Chartreuse – Isère

Le Conseil départemental de l’Isère communique :

  • du 09 octobre au 13 octobre, à Aiguenoire, suite aux travaux d’aménagement de cet été, il sera déposé une couche de roulement sur la RD 102, commune d’Entre-deux-Guiers.
    La RD 102 sera coupée en journée de 8h30 à 17h00 du 09 octobre au 13 octobre sous réserves d’intempéries.
    Une déviation sera mise en place par la RD 520C Saint Christophe sur Guiers village et la RD 520.
  • du 23 octobre au 03 novembre, à Saint-Laurent du Pont, sur la RD 520, les travaux de finition du Pont sur le Guiers Mort auront lieu du 23 octobre au 03 novembre.
    Durant cette période un alternat de circulation sera mis en place au droit du chantier en journée de 8h30 à 17h00.
  • entre le 20 novembre et le 22 décembre 2017 à St Christophe sur Guiers sur la RD 520C, des travaux de sécurisation de la falaise au lieu-dit « la Roche » seront réalisés cet automne entre le 20 novembre et le 22 décembre 2017.
    Durant ces travaux la route RD 520C entre Le village de Saint Christophe et le hameau de Berland sera coupée la semaine en journée de 8h30 à 17h00.
    Une déviation sera mise en place par les RD 102 et RD 520

Travaux de voirie 2017 – Avis d’appel public à concurrence

Date limite de remise des offres : Samedi 10 juin 2017 avant 12 heures en Mairie de St Pierre d’Entremont Savoie

Identification de l’organisme qui passe la marché

  • Commune de St Pierre d’Entremont
  • Mairie – Place René CASSIN
  • 73670 St Pierre d’Entremont

Personne Responsable du Marché :

  • Madame le Maire de St Pierre d’Entremont

Objet du marché: Travaux de réfection de voirie, Programme 2017

  • Procédure adaptée
  • LOT 1 – Voie communale des Varvat – réfection de chaussée en enrobé et mur de soutènement (VC5)
  • LOT 2 – Chemin rural donnant sur la VC3 « route des Courriers » – revêtement bi couche
  • LOT 3 – Voie communale des Ciseaux – traversée de chaussée pour eau pluviale et cunette en enrobé (VC17)

Caractéristique principales

  • Terrassement : 183 m3
  • Fourniture et mise en œuvre GNT 0/100 : 61 m3
  • Fourniture et mise en œuvre GNT 0/31.5 : 12,3 m3
  • Enrobés 0/10 à chaud : 42,8 t
  • Cunette en enrobé 70 ml

Critères d’attribution

Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction du critère unique du prix le plus bas.

RETRAIT DU DOSSIER

  • Mairie de St Pierre d’Entremont
  • Place René CASSIN
  • 73670 St Pierre d’Entremont

ou télécharger les documents ci dessous.

Date limite de remise des offres

Samedi 10 juin 2017 avant 12 heures en Mairie de St Pierre d’Entremont

Adresse auprès de laquelle les Renseignements peuvent être obtenus

  •  Mairie de St Pierre d’Entremont
  • Place René CASSIN
  • 73670 St Pierre d’Entremont
  • tél: 04 79 65 81 33
  • courriel

Date d’envoi du présent avis à la publication

Samedi 20 mai 2017

Documents téléchargeables : pièces du marché

Aménagement route du Replat – les travaux démarrent

Les travaux d’aménagement de la route du Replat (VC7) commencent lundi 15 mai pour 5 semaines (sauf les enrobés sur le trottoir qui seront faits dans un second temps lors du remplacement des candélabres).

Ces travaux sont la 1ère phase des aménagements de la traversée du bourg.

L’objectif de ces aménagements est de

  • sécuriser le cheminement piéton entre le centre bourg et les équipements publics, Maison Hermesende et Replat (école, EMA, terrain de sports)
  • ralentir les véhicules sur cette route

Ces travaux consistent en

  • la création d’un cheminement piéton entre le pont neuf et l’école. Ce cheminement prendra la forme d’un trottoir aménagé du côté amont de la voie communale7, au pied du Pré du Comte, allant du trottoir de l’école au droit du chemin d’accès au bâtiment Notre Dame. A cet endroit un passage piéton sera créé afin de rejoindre le pont neuf sur le Cozon
  • la création d’une écluse paysagée
  • rénovation de l’éclairage public
  • arasement des trottoirs de part et d’autre du pont neuf au profit d’un cheminement matérialisé sur la chaussée et facilitant la giration des camions

 

Coupure de la RD512 dans le bourg de St Pierre d’Ent. Isère

La RD512 sera fermée dans le bourg de Saint Pierre d’Entremont Isère à la hauteur du croisement en direction du pont Marrolliat :

du 9 au 12 janvier 2017

  • le lundi 9 janvier, mardi 10 janvier et  jeudi 12 janvier : de 8h20 à 16h30
  • le mercredi 11 janvier 2017 : de 8h20 à 11h30 et de 13h à 17h30

Pendant les horaires de fermeture, organisation des déviations :

  • une déviation pour les véhicules légers sera mise en place par la RD45c (St Pierre d’Entremont Savoie – route de St Même) et par la voie communale du Recoud (St Même – Le Petit Chenevey)
  • une déviation pour les véhicules lourds sera mise en place par la RD520C (St Pierre d’Entremont Isère – Berland), la RD102 (Berland – St Laurent du Pont) , la RD520B (St Laurent du Pont – Saint Pierre de Chartreuse) et la RD512 (St Pierre de Chartreuse – St Pierre d’Entremont Isère)

Pour plus d’information, contacter le secrétariat de St Pierre d’Entremont Isère au 04 79 65 80 53

Document3

Devenir des bâtiments communaux vacants

Avancement à novembre 2016

Le 2 novembre 2016, après avoir visiter les trois bâtiments communaux vacants (ancienne école du bourg, grange et maison Blanche), le groupe de travail a fait les propositions suivantes :

  1. Ancienne école du bourg : cet ensemble de bâtiments pourrait accueillir un projet d’habitat participatif (logements)
  2. Maison Blanche : ce bâtiment pourrait être démoli et remplacé par un atelier de transformation de produits agricoles
  3. Grange à l’arrière de la maison Blanche : ce bâtiment pourrait garder sa destination de stockage. Il faudra tout de même faire des travaux pour pérenniser le bâtiment (toiture, sol, mur).
  4. Sentiers thématiques : créer des itinéraires en boucle de 2 à 4h passant par les villages et reliant des hébergements, des restaurants, des lieux patrimoniaux ou thématiques et faire un topoguide.

Voici plus en détail, les propositions et les points restant à valider, par thème

Ancienne école du bourg

  • Elle serait destinée exclusivement à des logements type pourquoi pas habitat participatif, l’ancienne maternelle pouvant servir de salles collectives aux logements.

Atouts de cette proposition

  • intérêt de créer des logements en centre bourg près des commerces et services
  • ne dénature pas l’aspect extérieur du bâtiment (valeur patrimoniale)
  • séparer logements et commerces pour limiter les nuisances réciproques, les risques
  • meilleure rentabilité sur 5 logements que sur 3 si le RdC était dédié à des locaux professionnels
  • assure une destination satisfaisante du bien en cas de vente par la commune

Points à vérifier / à approfondir

  • revoir les circulations dans ce secteur : piétons, voitures des nouveaux habitants et des visiteurs et usagers du labo, camions des agricultures.
  • Composition des logements dans le bâtiment : attention au bruit entre niveaux (le duplex résoudrait ce problème).
  • Usages de l’ancienne maternelle en zone risque fort inondation : vérifier la compatibilité

Difficultés / obstacles

  • démarche habitat participatif longue et sans garantie de résultat.
  • Il faudrait que ces personnes aient ou trouvent un emploi à proximité
  • Montage financier : en général ces projets attirent des personnes à faible pouvoir d’achat, donc contraintes financières fortes pour les travaux

Démarche pour le projet d’habitat participatif

  • 2 préalables à tout projet de cette nature : commune motivée et qui a le temps de laisser le projet murir ; trouver des personnes intéressées.
  • Définir un cahier des charges pour l’annonce d’appel à projet ou à candidatures, ce cahier des charges préciserait les conditions de vente, de portage et de montage financier et les critères de sélection des candidats (mettre en valeur le dynamisme du village pour attirer des porteurs de projets).
  • Sélectionner les candidats et les accompagner dans la construction de leur projet.

Les suites :

  • Groupe de travail sur ce thème : Brigitte Bienassis (pilote), Thida Ao, Louis Bocchino, Elsa Charrier, Dominique Girerd, Luc Vernay.
  • Le diagnostic amiante avant travaux doit être fait avant toute démarche. Il faudra ensuite faire chiffrer les études et l’accompagnement

Atelier de transformation de produits agricoles

Nous partons sur l’idée de créer ce labo sur l’emprise de la parcelle de la Maison Blanche qui serait démolie. Le projet de traversée du bourg a été présenté à l’ABF et à la DDT le 18 déc 2015, y compris la démolition de la Maison Blanche et le devenir de l’ancienne école et de la grange. Pas de réaction négative de leur part.

Lise Denat (PNRC agriculture) a envoyé un questionnaire sur le labo de transformation à tous les agricultures et porteurs de projet en agriculture.

Cette enquête vise à recenser les besoins en labo de transfo et les personnes qui seraient prêtes à s’investir dans le projet.

Lise nous a transmis des exemples d’ateliers collectifs de même type notamment celui du Marais Poitevin.

Atouts du projet

  • répond à un besoin des agriculteurs, des touristes, des habitants (labo mis à disposition des habitants pour des préparations de conserves, par exemple)
  • emplacement en centre bourg, accessible
  • ce nouveau bâtiment orienté perpendiculairement à la voie  aura l’avantage de « fermer » la place René Cassin au niveau espace (volonté partagée lors de la démarche sur l’aménagement de la traversée du bourg).
  • Possibilité de faire un lien fonctionnel avec la grange.

Points à vérifier / à approfondir

  • Démolition maison blanche : cuve neutralisée en sous sol. Toiture en matériau amianté.
  • Revoir les circulations dans ce secteur : piétons, voitures des nouveaux habitants et des visiteurs et usagers du labo, camions des agricultures.
  • Compatibilité zone du PLU compatible et un labo de transformation
  • Espace de vente
  • Normes d’hygiène et protocole pour multi utilisateurs

Difficultés / Obstacles

  • construction d’un atelier de transformation de viande au Chenevey (SPE38) par un agriculteur pour ses propres besoins. Envisage de proposer des prestations de découpes et préparations à moyen terme ou long terme.
  • Mode de financement, mode de gestion du labo.

Les suites

  • Constituer un groupe de travail / Lise Denat
    • Constitué des agriculteurs intéressés, des chasseurs, de l’association des plateaux des fermes de Chartreuse, quelques particuliers intéressés
    • Pour réaliser un cahier des charges, un prédimensionnement
    • Imaginer le mode de gestion de cet équipement
  • Repérer des expériences similaires (exemple les bateleurs – Art de laine en Ardèche) et organiser un voyage d’étude / Brigitte Bienassis et Lise Denat
  • Montage financier : programme LEADER + Co financement à trouver
  • Groupe de pilotage du projet : Thida Ao, Brigitte Bienassis, Lise Denat, Sylvaine Muraz + ceux non présents à la réunion / faire le point en janvier sur les retours au questionnaire.

Sentiers thématiques

Gilles Cerutti a réuni le groupe de travail sur ce sujet le 2 novembre.

Objectif : créer des itinéraires en boucle de 2 à 4h passant par les villages et reliant des hébergements, des restaurants, des lieux patrimoniaux ou thématiques et faire un topoguide.

Atouts

  • lien avec le labo de transformation
  • il n’existe actuellement aucun topo sur les chemins des Entremont

Points à vérifier / à approfondir

  • identifier les thèmes
  • signalétique au niveau des départs de promenade / randonnées à partir des bourgs, avec indication de durée, du thème, ou site à voir.
  • Travailler avec les autres communes des Entremont, avec l’OT.

Difficultés / obstacle

  • signalétique qui peut être couteuse

Prochaine réunion

Les 3 projets avancent séparément sur leurs objectifs. Un point global de leur avancement sera réalisé le mercredi 1er février 2017 à 18h en groupe élargi à la Maison Hermesende


L’an dernier nous avons engagé une démarche participative pour définir comment aménager la traversée du bourg.

RAPPEL de la DEMARCHE

En décembre 2015, en réunion publique, nous avons présenté le projet et les points à approfondir dont le devenir des bâtiments vacants (ancienne école, Maison Blanche et grange à l’arrière).

Cap Rural nous accompagne dans cette démarche.

Le groupe de travail constitué pour l’occasion s’est réuni le 19 mai, avec un incontournable : les nouvelles destinations des bâtiments ne devront pas générer de frais de fonctionnement pour la commune (il faudra prévoir soit de vendre ces bâtiments soit de les réhabiliter et fixer un loyer couvrant les frais de fonctionnement et l’emprunt éventuellement contracté pour l’investissement).

L’état des lieux est éloquent !

Les participants ont situé sur une carte du bourg les équipements et activités, professionnels, publiques ou associatifs, en Savoie et en Isère.

Il montre le dynamisme du bourg particulièrement bien équipé. Puis les participants ont identifié ses points forts et lister les besoins dans tous les domaines.

CR réunion du 19 mai 2016-bâtiments communaux vacants

Nous avons regroupé les besoins en 6 domaines

  • patrimoine naturel et filière bois
  • besoins de services liés au tourisme
  • besoin de locaux / ateliers, pour les artistes et les artisans
  • besoin de locaux commerciaux
  • enfance / jeunesse

Le comité de pilotage est mis en place

il est constitué de

  • Isabelle Cavallo, conseillère municipale de St Pierre d’Entremont Savoie, Brigitte Bienassis, maire de St Pierre d’Entremont Savoie
  • Aurélie Braillon, Cap Rural
  • Lorène Abba, chargée de mission économie au Parc de Chartreuse
  • Angèle Lavaud, directrice de l’AADEC

A partir d’un groupe élargi aux personnes ressources dans les domaines identifiés, la réunion du 29 juin a permis d’approfondir les besoins du territoire et imaginer comment y répondre en termes d’activités ou d’équipements dans les bâtiments communaux vacants ou d’une autre façon.

Lors de la réunion du 27 juillet, en groupe restreint (personnes présentes le 29 juin et volontaires pour approfondir), nous avons

  • repris les besoins et ressources définis le 29 juin pour les 3 ateliers réalisés,
  • repris les 3 thèmes non abordés en atelier
  • bâti une feuille de route en reprenant les actions et outils proposés, échelonné dans le temps, précisé qui fait quoi

 Les pistes de reconversion s’affinent

Synthèse de la réunion du 27 juillet :

Principes de base

Rappel des principes de base pour imaginer le devenir des bâtiments communaux

  • Activités rémunératrices pour couvrir les frais du bâtiment
  • Cohérence avec le territoire / le bâti
  • Porté par les acteurs

Mieux valoriser le patrimoine naturel et bâti

  • Questionner les associations et les professionnels sur ce qui se fait et dans quelles conditions
  • Cela renvoie au questionnaire tourisme / loisir

Location de matériel de sport et de loisir

  • Questionner les associations et les professionnels sur ce qui se fait et dans quelles conditions
  • le questionnaire est finalisé et diffusé  courant août : les 2 campings, cirque de St Même, fête des artisans et paysans, musée de l’ours des cavernes, OT / accompagnateurs / hébergeurs, restaurateurs
  • Isabelle Cavallo / Thida Ao
  • Août pour les touristes
  • Septembre / octobre pour les habitants

Activités artistiques

  • Questionner les artistes sur les besoins, les activités, le lien pédagogique, commercialisation
  • Christophe Errouët

Atelier de transformation de produits alimentaires

  • Identifier les producteurs en lien avec le PNRC et CCCC (actuellement petits fruits, escargots, plantes aromatiques)
  • L’atelier pourrait accueillir des animations, des particuliers, l’association des plateaux des fermes de Chartreuse qui aurait besoin d’un local de transformation.
  • Brigitte Bienassis
  • Voir aussi ce qui se fait ailleurs : ardelaine, nectardéchois, la coopérative Scopa à Ajaccio (http://www.bastamag.net/Artisans-artistes-createurs-et)
  • tous

Local de vente / outil de bricolage

  • En lien avec la ressourcerie le « transformateur »
  • Achats groupés de produits alimentaire : viser des produits qui ne se vendent pas à l’épicerie du village, un local de stockage suffirait car besoin de quelques jours par mois.
  • à traiter hors « devenir des bâtiments communaux vacants »

Logement tous occupants / hébergement personnes âgées

  • Il existe déjà des logements personnes âgées à ELV, difficile de relancer un même projet sur SPE73.
  • Les étages de l’ancienne école pourraient accueillir des logements.
  • Contacter le CAUE, l’OPAC, Hélène Musolesi pour approfondir ce thème : demandes en logement, offres.
  • Brigitte Bienassis

Enfance jeunesse

  • Pas vraiment de besoins nouveaux dans ce domaine, les équipements / activités / services existants sont suffisants
  • à traiter hors « devenir des bâtiments communaux vacants »
plan-écluse-a la une

Test de positionnement de l’écluse – route du Replat

Dans le cadre du projet d’aménagement de la traversée du bourg, la 1ère phase de travaux devrait être réalisée cette année.

Il s’agit de l’aménagement du cheminement piétonnier entre le Pont Neuf (Cozon) et les équipements publics du Replat.

Afin de réduire la vitesse sur cette route, il est prévu d’installer une écluse à la hauteur de la Maison Hermesende.

Afin de tester sa position avant installation définitive, une écluse provisoire va être installée sur cette route à partir de début juin.

Soyez vigilants !

Quels projets pour l’ancienne école, la maison blanche et la grange ?

Votre avis sur le devenir du bâti communal désaffecté

Dans le cadre de l’aménagement de la traversée du bourg, certains points restent à approfondir : devenir de l’ancienne école, de la maison blanche et de la grange qui se trouve derrière.

Afin d’imaginer de nouvelles destinations pour ces espaces, nous souhaitons constituer un groupe de travail (habitants, usagers, professionnels, élus …). Les membres du comité consultatif « Coeur de bourg, traversons ensemble » sont les premiers concernés.

CAP RURAL, spécialisé dans le développement rural nous accompagnera dans cette démarche.

Faites vous connaître auprès de la mairie si vous souhaiter y participer.

Cœur de village, traversons ensemble ! Réunion publique

La réunion publique s’est déroulée le 11 décembre à la Salle Notre Dame  à 19h. Elle a avait pour objet de présenter le projet d’aménagement de la traversée du bourg

La présentation faite lors de la réunion publique est le fruit d’une démarche participative. C’est un temps d’information en fin d’une 1ère étape. D’autres temps de travail vont suivre pour rester dans la dynamique de proximité avec les habitants.

Voici les points abordés lors de cette réunion :

  • Présentation de la démarche participative, des priorités des participants fixant les objectifs du projet et le programme.
  • Présentation du scénario préférentiel intégrant les priorités : sécuriser les cheminements piétons, apaiser la circulation, développer et valoriser le bourg.
  • Zoom sur le centre bourg : les gradines, la halle, …
  • Présentation des invariants (éléments figés à ce stade du projet), les points à approfondir (nécessitant des études complémentaires, d’autres phases de concertation), les incertitudes (points pas mûrs nécessitant d’approfondir la réflexion, la concertation, …)
  • Présentation du montant estimé du projet par tranche et du phasage des travaux, qui dépendra des études complémentaires et du plan de financement non encore finalisé.

Les élus ont ensuite invité les participants à se rendre à la Maison Hermesende pour visiter l’exposition retraçant la présentation de la réunion publique et présentant des photos du bourg actuel et des images d’aménagements possibles, autour d’un buffet préparé par l’association des plateaux des fermes de Chartreuse.

Le conseil municipal va engager la suite des études début 2016, en choisissant un maître d’oeuvre pour les études d’avant projet sommaire et avant projet détaillé.

Les élus remercient tous ceux qui ont contribué à ce projet  : les habitants, commerçants, associations, artisans, CD73, DDT, PNRC, les élus de SPE73 et les représentants de SPE38 pour leurs participations actives en les invitant à rester attentifs aux prochaines sollicitations, et les BE alpes études, Eric Sainero, Polygones pour leur travail.

Rendez vous est donné pour d’autres temps de concertation sur les éléments à approfondir.

La présentation en ligne : Etudes d’aménagements de la traversée du Bourg-SCENARIO-final


Les fruits de la concertation

Le diagnostic et les scénarii d’aménagement ont été présentés par les élus

  • en comité consultatif le 8 septembre 2015 (19 participants) avec Poly’Gones, Alp’Etudes et ESAU.
  • en conseils de hameaux les 12, 19 et 26 septembre 2015 (55 participants)
  • au personnel communal le 23 septembre 2015 (8 participants)
  • aux jeunes avec l’AADEC le 26 septembre 2015 (8 participants)

La présentation faite lors de ces réunions de concertation est  téléchargeable : CVTE- présentation des SCENARIOS

La compilation des commentaires faits en réunions de concertation est téléchargeable : CVTE-concertation-compilation des commentaires


 Le calendrier de la démarche

  • Samedi 4 juillet : installés dans le bourg pour la matinée, Céline, Lucinda, Sarah et Sophie de Poly’Gones sont venus à votre rencontre pour recueillir votre avis, vos idées, vos attentes
  • Jeudi 15 juillet : présentation de ce diagnostic au comité consultatif et premières orientations
  • Du jeudi 16 juillet au samedi 29 août : exposition à la maison Hermesende (salle jaune) présentant les photos de ce temps fort. Un registre est à votre disposition pour collecter les commentaires, avis, …
  • Lundi 31 août : présentation des scénarii d’aménagement au comité de pilotage (les conseillers municipaux) et définition des priorités communales
  • Mardi 8 septembre : présentation des scénarii au comité consultatif intégrant les priorités communales
  • Samedi 12, 19 et 26 septembre : présentation du diagnostic et des scénarii en conseils de hameaux pour collecter les propositions, commentaires, …
  • Mercredi 23 septembre : présentation du diagnostic et des scénarii au personnel communal pour collecter les propositions, commentaires, …
  • Mercredi 30 septembre : à partir des fruits de la concertation, choix par le comité de pilotage du (ou des) scenario à approfondir
  • 20 octobre 2015 : en comité de pilotage présentation du (ou des ) scénario par le bureau d’études
  • 28 octobre 2015 : voyage d’études dans le Grésivaudan organisé par le Parc de Chartreuse pour le comité consultatif, avec la commune de St Pierre d’Entremont Isère
  • 16 novembre : réunion du comité consultatif
  • 11 décembre : réunion publique de présentation du projet final et du phasage prévisionnel, moment festif et convivial

L’équipe en charge de l’étude

L’aménagement de la traversée du bourg est le projet phare de l’équipe municipale. Le conseil municipal a choisi l’équipe pluridisciplinaire qui mènera l’étude préalable : Alp’Etudes (paysagiste et ingénieurs) s’est associé au bureau d’études ESAU (urbaniste, architecte) et Poly’Gones (sociologue, concertation). Ils ont désormais 6 mois pour nous aider à élaborer un schéma directeur d’aménagement dont la réalisation sera ensuite découpée en plusieurs tranches de travaux.

La traversée du bourg nous concerne tous

Nous y circulons à pieds, en voiture, à vélo, nous y travaillons, nous nous y arrêtons, piétons, habitants, touristes, visiteurs, voisins, de tous âges, valides ou en situation de handicap, commerçants, artisans, professionnels.

L’objectif est d’aménager la traversée de notre bourg afin qu’il gagne en convivialité, qualité d’accueil et sécurité d’usage, accessibilité, tout en gardant son authenticité, en y impliquant le plus grand nombre. De la définition du cahier des charges du projet à la réalisation des travaux, nous serons tous amenés à participer : comment ?

Une démarche participative pour un projet concerté

Vous rencontrer, vous écouter, vous consulter …

4 juillet matin :

  • Des professionnels de Poly’Gones ont circulé dans le village pour rencontrer, écouter, collecter vos avis, vos attentes et vos besoins.

Du 16 juillet au 29 août :

  • Une exposition des résultats de cette première étape s’est tenue à la Maison Hermesende, un registre était ouvert à votre disposition.
  • du lundi au vendredi de 9h à 16h
  • le samedi de 9h à 12h

Présentation démarche au comité consultatif du 15 juillet 2015    Présentation des résultats au comitéconsultatif du 15 juillet 2015       études d’aménagements de la traversée du Bourg

Engager avec vous une large concertation pour un projet concerté

15 juillet, 8 septembre et 16 novembre : réunion du comité consultatif

  • Un comité consultatif a été constitué pour orienter, enrichir le projet et suivre la démarche.
  • Il est composé d’habitants volontaires du bourg et des hameaux, de commerçants, d’élus de notre commune, de représentants du Conseil Départemental, de la DDT, du Parc de Chartreuse, de représentants des élus de St Pierre Isére, de l’AADEC, de l’office du tourisme, de l’école.

En Septembre

  • Les conseils de hameaux se sont réunis pour s’exprimer sur le projet les 12, 19 et 26 septembre
  • Nous avons réuni le personnel communal dans le même but le 23 septembre
  • Un travail avec les enfants et les jeunes a été fait parallèlement avec l’AADEC.

Valider le projet et le partager avec vous

31 août, 30 septembre et 20 octobre

  • Le conseil municipal s’est réuni en comité de pilotage tout au long de la démarche, il prend les décisions nécessaires en fonction des priorités communales et en s’appuyant sur les apports de la concertation.

11 décembre

  • En réunion publique, nous vous avons présenté le projet final d’aménagement et le phasage prévisionnel des travaux autour d’un moment festif et convivial.

CVTE-info-démarche participative CVTE-schéma démarche participative

Eboulement du chemin rural de St Même aux plattières

Les travaux de réfection du chemin rural sont terminés.

La solution technique retenue a été l’installation d’un ouvrage bois pour le soutènement du chemin.

L’arrêté interdisant la circulation des véhicules est abrogé.

Quelques précautions pour protéger l’ouvrage

  • ne pas manœuvrer sur l’ouvrage
  • si des bêtes sont en pâture dans le pré aval, clôturer à 1 m du pied de l’ouvrage pour que les piétinements des bêtes ne viennent pas fragiliser l’ouvrage
  • veillez à ne pas former d’ornières sur la bande de roulement car ça générerait des passages préférentiels d’eau, déstabilisant l’ouvrage

Rappel de la situation

Suite aux dernières pluies du printemps 2015, un petit glissement de terrain survenu dans le versant surplombant le hameau de St Même d’en bas a détérioré le chemin rural qui monte aux Plattières.

Dès constatation des dégâts, un arrêté municipal est paru pour interdire l’accès aux véhicules 4 roues jusqu’à réfection du chemin.

La municipalité a fait intervenir un spécialiste du RTM (réfection des terrains de montagne), service de l’ONF. Le rapport du RTM a été reçu.

Ce rapport précise que le glissement trouve ses origines dans le déversement des eaux de ruissellement de la piste en tête de glissement mais également dans l’écoulement des eaux souterraines à l’origine de la petite combe, siège du mouvement de terrain constaté.

Le RTM a préconisé un soutènement en bois.

Montant des travaux réalisé par ONF Entreprise : 10 485 € HT.
Nous sommes dans l’attente d’une réponse des financeurs pour l’attribution d’une subvention.

Pour mémoire les dépenses de travaux de la voirie communale pour 2015 ont été de 33 000 € HT.

Voiries – travaux 2015

Après consultation des entreprises, c’est l’entreprise BRON qui a été retenu pour un montant de travaux de 33 289 € HT.

En 2015 le programme de réfection des voiries communales a été le suivant

  • Voie communale du lotissement du Cozon (VC8) : réfection de chaussée sur deux tronçons très dégradés (55 m et 20 m) sur 4 m de large en enrobé
  • Voie communale de plan champ (VC11) : réfection de la chaussée en enrobé sur 200 m de long
  • Voie communale du vieux Bandet (VC14) : réfection affaissement de chaussée dans le virage à l’entrée du Vieux Hameau sur 23 ml et 1,2 m de large, avec enrochement non bétonné
  • Chemin rural « chez Droguet » : revêtement en bi-couche sur 65 ml (la première partie du chemin)

Les réseaux du Pré du Comte à l’étude

PROFIL ETUDES, le bureau d’études retenu, a réalisé les études pour les travaux des réseaux du lotissement du Pré du Comte (assainissement collectif et enfouissement des réseaux électriques et téléphoniques).

Ces études ont permis d’établir le chiffrage détaillé des travaux. Sur cette base, la commune a engagé les demandes de subventions auprès du Conseil Départemental, de l’agence de l’eau et du syndicat d’électrification de la Savoie (SDES).

Plans prévisionnels du projet

Au stade du projet les plans sont les suivants. Ils ne sont pas définitifs et devront être consolidés après consultation des entreprises de travaux.

PROJET-Plan réseau Eau Usée  PROJET-Plan réseau ErDF  PROJET-Plan réseau France Télécom

Travaux

Nous lancerons la consultation des entreprises de travaux quand nous aurons connaissance des aides financières attribuées et que nous aurons établi le plan de financement du projet.

Les travaux commenceront au plus tôt en 2016 et plus probablement en 2017.

Extension du réseau de chaleur CHARTREUSE ENERGIE

L’entreprise Chartreuse Energie souhaitait profiter de ces travaux pour prolonger son réseau de chaleur. Nous avons étudié la faisabilité de cette opération avec Chartreuse Energie et l’ASDER.

Après une réunion publique spécifique sur ce sujet et la consultation des habitants concernés, organisées par la mairie, trop peu d’habitants sont déclarés prêts à s’engager dès à présent pour un raccordement au réseau de chaleur.

Compte tenu du coût estimé de l’opération, de son mode de financement, du nombre réduit de raccordements possibles, cette extension n’est pas envisageable et l’entreprise CHARTREUSE ENERGIE a renoncé à s’y engager.

Assainissement – Situation actuelle

Pour mémoire, les habitations de ce lotissement sont raccordées à un réseau unitaire communal qui collecte à la fois les eaux usées en sortie d’assainissement individuel et les eaux pluviales, pour rejeter l’ensemble dans le Guiers en contre bas.

L’objectif du projet est de construire un nouveau réseau dédié à la collecte des eaux usées qui sera raccordé au réseau d’assainissement collectif à destination de la station d’épuration des Buis. Le réseau actuel sera conservé en place pour les eaux pluviales.

Travaux engagés par la commune en 2015

Cimetière

Réfection des murs :

Les travaux de réfection des murs sont terminés. Ils s’agissait

  • Réfection du mur du fond et reprises localisées sur les autres murs,
  • Ouvrir l’espace dédié au colombarium en démolissant le mur côté cimetière.
  • C’est l’entreprise CHARQUET qui a réalisé ces travaux

Création d’un ossuaire

Ces travaux ne sont pas encore planifiés :

  • Ce sont les entreprises PENA et GALIFFET qui réaliseront les travaux

Création d’un jardin du souvenir

Ces travaux ne sont pas encore planifiés :

  • pour y déposer les cendres des défunts sans urne, hors du colombarium
  • Le choix de l’entreprise n’est pas encore arrpeté

Station d’épuration de St Même

Les travaux ont commencé par le terrassement. Le chalet devrait être installé semaine 24 et les équipements techniques semaine 25.

Objectif de cet investissement

Depuis sa mise en service, la station d’épuration de Saint Même (225 équivalent habitant) génère des mousses au niveau du bac de clarification, préjudiciable à son bon fonctionnement.

Pour les éliminer, un système d’injection d’eau potable a été installé. Tant que la commune gérait l’eau, ce dispositif a perduré, la commune ne déclarant pas l’eau consommée. Le transfert de l’eau au syndicat du Thiers a changé la donne. Cette utilisation permanente d’eau potable aurait généré une dépense de 11000 € pour les 7 à 8 000 m3/an si le Syndicat du Thiers n’avait pas accepté de réduire la facture à condition que la commune engage des travaux nécessaires.

Description des travaux

Le bureau d’études MERLIN, mandaté par la commune, a préconisé le remplacement de l’eau potable par de l’eau traitée : installation d’un bac en sortie de station, reprise d’eau industrielle par pompage et filtration puis injection de cette eau en lieu et place de l’eau potable.

Après consultation des entreprises et analyse de leurs offres, l’entreprise MCTP a été retenue pour un montant de 35158 € HT incluant l’aménagement de l’accès et l’installation d’une clôture autour de la station.

La commune a répondu à un appel à projet de l’agence de l’eau pour obtenir une aide financière.

La solution alternative était de relier la réseau d’assainissement de St Même au bourg en créant une conduite de 2,5 km sous la route départementale mais le montant d’un tel investissement aurait été bien plus élevé.

Traversée du bourg : lancement d’un PAVE

L’aménagement de la traversée du bourg se présente comme le projet-phare du nouveau mandat municipal.

Après avoir réfléchi ensemble, lors de plusieurs conseils de hameaux, à l’ébauche d’un cahier des charges pour cibler précisément nos attentes respectives en matière de circulation et de stationnement, de cheminements piétons, d’entrée de village, de lien avec l’Isère, d’alignements commerciaux, de places publiques ou d’espaces verts, il est aujourd’hui temps de finaliser cette première réflexion, en la complétant par un diagnostic-accessibilité.

Confié récemment au bureau d’études spécialisé, Qualiconsult, cet état des lieux va conduire à l’élaboration d’un Plan d’Accessibilité des Voiries et des Espaces publics (PAVE) tel que décrit dans les clés de la tour de septembre 2013.

Un comité de pilotage est en cours de constitution pour suivre cette démarche innovante ; il associera des élus, des habitants, des commerçants, des représentants de l’Office de Tourisme, du Parc de Chartreuse de la Direction Départementale des Territoires …

Une fois validé, ce diagnostic viendra compléter notre cahier des charges, lequel servira de base à la consultation qui devrait être lancée fin 2014-début 2015, en vue de choisir le concepteur de notre projet de traversée du bourg.

 

Nos Actualités

Histoire et patrimoine

Etat des lieux patrimonial de la commune, l’inventaire du Parc

L'inventaire patrimonial de Saint Pierre d'entremont est en ligne. Connaître pour valoriser, telle est la devise du Parc tant il est vrai qu’on ne maîtrise bien que ce que l’on connaît bien. Connaître c’est déjà protéger car cela permet de mettre en place une politique de conservation préventive et éventuellement une valorisation.

21 oct

Économie, Service, Santé

Formation de conducteur de transport urbain par câbles

Le GRETA de Grenoble et le Lycée Vaucanson en partenariat avec l'entreprise POMA propose une formation de niveau IV "conducteur de transports urbains par câbles". Cette formation sous statut scolaire ou en alternance ouvrira en novembre 2017 complétée par une formation en milieu professionnel de 15 semaines.

18 oct

Traversée du bourg

Traversée du bourg – travaux du 2 oct au 24 nov sur la RD912

En raison de travaux communaux sur la D912 à l’entrée NORD de St Pierre d’Ent : circulation alternée durant les périodes du 02/10/2017 au 15/10/2017 et du 11/11/2017 au 24/11/2017, interdiction complète de la circulation du 16/10/2017 au 10/11/2017 de 8h à 17h.

18 oct