Extinction nocturne de l’éclairage public, plus d’étoiles, moins d’électricité

Dernière modification le 15 octobre 2018

Depuis juin 2015, nous avons mis en place l’extinction nocturne dans les hameaux.

Démarche participative

Cette opération a été réalisée après une phase de consultation des habitants en conseil de hameaux. L’ASDER était venue y présenter les enjeux écologiques, économiques et sociaux.

Au niveau écologique, éteindre permet de rétablir la nuit noire, nécessaire à la vie nocturne comme diurne. De plus, cela génère des économies d’énergie en proportion de la durée d’extinction.

Equiper les armoires d’horloges astronomiques

Pour permettre l’extinction, nous avons équipé toutes les armoires électriques d’horloges astronomiques, les réseaux sans armoire ne pouvant pas être équipés (Vincent, Varvat, Grattier, les Buis, les Courriers).

Après quelques ajustements, les hameaux et lotissements sont maintenant calés sur une extinction de 23h à 5h.

Eteindre 6 h sur les 11,5 h de nuit quotidienne (moyenne annuelle), c’est consommer moitié moins d’électricité. Un pas de plus vers le territoire à énergie positive !

Extinction nocturne par secteur

Bilan sur une demi année

Sur l’année 2015, la consommation dans les hameaux concernés a diminué d’1/4 pour 6 mois d’extinction nocturne, soit une baisse de 50% en année pleine.

Répartition des consommations électriques en 2015 (hors station d’épuration des Buis)

2015-analyse-conso-bat-ep

 

Effet de l’extinction nocturne sur la consommation électrique

ep-evolution-2014-2015

Et le bourg ?

Les travaux d’enfouissement des réseaux le long de la route du Replat vers l’école a été l’occasion de modifier l’installation de l’éclairage public. Cela permet de programmer séparément le réseau de l’éclairage public du Bourg et celui du replat et des lotissement du Pré du Comte et de Roche Veran. ces derniers sont maintenant éteints de 23h à 5h, comme les autres hameaux et lotissements.

Pour avoir un effet encore plus significatif sur l’énergie consommée par l’éclairage public, il faudrait agir aussi sur le réseau du Bourg qui couvre le centre-bourg, Bazinière et la Combe.

L’aménagement de la rue principale du bourg devrait permettre de déconnecter le centre bourg des autres secteurs, travaux prévus d’ici 2 à 3 ans.

En attendant, pourquoi ne pas tenter une période test sur la base, par exemple, d’une extinction de 1h à 5h les samedi et dimanche et de 0h à 5h les autres jours ? C’est à réfléchir ensemble.

Déjà de nombreuses communes ont franchi le pas, la dernière en date est Le Sappey en Chartreuse.

 

Dans la même catégorie

Urbanisme et Travaux
Urbanisme
ERP - Etablissements recevant du public
Repérage
Le PLU et les risques naturels
Construction et droits du sol
Demandes d'urbanisme
Réseaux
Assainissement
Eau
Voirie
Électricité et téléphone
Bâtiments communaux
Marchés publics
Avis d'appel public à concurrence
Travaux
Traversée du bourg
Réhabilitation de l'ancienne école du bourg
Réseaux du Pré du Comte
Routes
Autres travaux
Archives Urbanisme

Nos Actualités

20, 21 et 22 avril de 10h à 18h

Animations

Exposition vente, hommage à Arcabas

Exposition - vente de digigraphies en hommage à Arcabas, organisé par l'APVECA

17 Avr

3 et 11 mai 2019

Déchets

Formations au compostage-paillage

La CCCC organise des formations gratuites au compostage-paillage. Programme 1ère partie théorique en salle, au siège de la CCCC, 2ème partie pratique en jardin. Inscription préalable obligatoire.

17 Avr

10 mai 2019

Électricité et téléphone

Coupure d’électricité – travaux ENEDIS

ENEDIS nous informe de travaux d'entretien du réseau électrique dans certains secteurs de la commune

17 Avr