Retour sur l’expérimentation “Navette pour les Varvats

Dernière modification le 12 septembre 2022

 

Retour sur l’expérimentation « Navette pour les Varvats »

Depuis quelques années, la conservatrice de la réserve des Hauts de Chartreuse tire la sonnette d’alarme. La réserve est en surfréquentation touristique. Les secteurs les plus proches des portes d’entrées sont les plus touchés mais il semble que la totalité de la réserve soit impacté. C’est pourquoi la plupart des communes, supports de la réserve, ont pris des arrêtés d’interdiction de bivouac sous tente. Sans tente, la plupart des randonneurs ne bivouaquent pas. Le nombre de feux de de camp, de fêtes et de zones piétinés hors sentiers a diminué.

Pour continuer de limiter les impacts de la surfréquentation, il est nécessaire de mieux gérer le flux touristique et de pouvoir le limiter en période de forte affluence. L’une des solutions envisagées serait de faire reculer les portes d’entrées de la réserve. Si la marche d’approche est plus longue, l’attractivité du lieu diminue et le nombre de randonneurs baisse.

L’un des accès faciles de la réserve se fait via les Varvats. Plusieurs problèmes se posent en période de forte affluence. Le parking est petit, vite rempli et les voitures se garent le long de la route jusqu’aux Grattiers, au point où il est déjà arrivé que les engins agricoles ne puissent plus passer.                                                            Il est aussi à noter qu’une grande partie des randonneurs qui se garent aux Vavats ne s’arrêtent pas au village. Ils ne consomment pas localement.

Ainsi, l’équipe municipal a fait une expérimentation le 15 Août aux Varvats en fermant la route des Varvats et en proposant des navettes gratuites toutes les 30 min au départ de l’école. Le but était de tester l’organisation et le coût que pourrait avoir la mise en place de navettes les quelques jours de fortes affluences. L’expérimentation n’a rien coûté à la commune. Les navettes ont été prêté par l’AADEC, et les chauffeurs étaient bénévoles.

La mise en place des navettes répondait à trois volontés :

– Faire reculer l’accès à la réserve.

– Amener les randonneurs à se garer au village et ainsi les inciter a profiter du village et de ces services.

– Supprimer les parkings sauvages entre les Varvats et les Grattiers.

La date du 15 Août avait été choisi depuis de nombreux mois, malheureusement la météo était annoncée incertaine ce jour-ci et l’affluence fut faible. Le nombre de voitures comptabilisés n’est que de 11, représentant 27 personnes. 90% des randonneurs provenaient des alentours du massif (Bassin grenoblois, Chambéry, Lyon, Avant pays Savoyard, Ain) et 10% de région parisienne.

10% des personnes interrogées avaient eu l’information de la fermeture de la route via le Dauphiné et 25% des randonneurs ont vu les panneaux annonçant l’obligation de se garer à l’école. Pourtant 100% des gens ont quand même tentés de monter en voiture aux Varvats.

97% des gens disent avoir compris l’intérêt des navettes et ont trouvé que la fréquence des navettes était suffisante, pourtant 29% des gens ont changé de randonnée pour pouvoir éviter de prendre la navette et avoir leurs voitures au départ de la randonnée.

Une personne était présente à « Mollard la croix » de 8h à 11h puis de 13h à 14h pour expliquer et éviter que du parking sauvage ne se fasse à Mollard La Croix. Tant que cette personne était présente personne ne s’est garé. Durant les deux heures d’absence de cette personne, plus personne ne s’est garé à l’école. Toutes les voitures se sont garées entre Mollard la Croix et les Vincents ou sur la route des Curiés. Cela représente 45% des randonneurs de la journée. Ces personnes ont donc marché plus longtemps mais n’ont pas pris la navette. Ces personnes ont pourtant toutes avouées avoir lu les pancartes et avoir vu la présence d’un arrêté municipal.

Bien que l’affluence fût faible, différents enseignements peuvent être tiré de cette expérimentation :

-La culture de la voiture est très forte, malgré la gratuité et la forte fréquence de la navette car la plupart les randonneurs ont tenté d’éviter de prendre la navette.

-Si une navette devait être installée les jours de fortes fréquentations, elle serait certainement payante et avec une fréquence moins élevée. L’expérimentation du 15 Août nous montre clairement que les randonneurs ne sont pour l’instant pas prêt. Il serait peut-être nécessaire de répéter des expérimentations de ce type pour changer les habitudes et faire évoluer la « culture voiture »

-Concernant la communication, Les pancartes ne sont que très peu vu par ceux qui connaissent très bien la route. Ils ne font plus attention.

-Les pancartes ne suffisent pas, il y aurait besoin de grandes banderoles et les pancartes doivent être encore plus nombreuses.

Nous allons parler de cette expérimentation avec la conservatrice de la réserves et les élus de la vallée pour voir s’il y aura une suite.

 

…………….

En accord avec le PNRC, une expérimentation est mise en place pour tenter de résoudre le manque de places sur le parking des Varvats.

Arrêté municipal : 2022-AR-53 Fermeture route des Varvats

NAVETTE GRATUITE DE 9H00 À 18H00 PARKING DE L ÉCOLE 334 ROUTE DES BUIS 73670 ST PIERRE D’ENTREMONT SAVOIE

horaires navettes du 15 aout

Nos Actualités

vendredi 9 décembre

Économie, Service, Santé

Le galetas première date

Première date

04 Déc

Déchets et recyclage

Nouvelles consignes de tri – simplification

À compter du 1er janvier 2023, de nouvelles consignes de tri des déchets ménagers seront applicable sur le territoire de la Communauté de communes Cœur de Chartreuse.

30 Nov

Sainte Barbe 2022

Vie sociale

La Sainte Barbe – Entremont-le-Vieux

29 Nov