Présentation de la CCCC et sa gouvernance

Dernière modification le 17 septembre 2015

La nouvelle communauté de communes Cœur de Chartreuse a vu le jour le 1er janvier 2014. Cette démarche de fusion a fait l’objet d’un intense travail collectif initié dès le printemps 2011.

Le conseil communautaire comprend 40 membres, désignés par les conseils municipaux [1].

Depuis le 10 septembre 2015, le bureau est constitué de 10 membres : le président et 9 vices-présidents, dont les domaines de compétences sont répartis comme suit

  • Présidence – Denis Séjourné
  • 1er vice présidence – Aménagement de l’espace et planification – Jean-Paul Claret
  • 2è vice présidence  – Agriculture, Forêt et Patrimoine – Brigitte Bienassis
  • 3è vice-présidence – Développement économique – Roger Villien
  • 4è vice- présidence – Développement touristique – Jean-Pierre Zurdo
  • 5è vice-présidence – Environnement et cadre de vie – Denis Blanquet
  • 6è vice-présidence – Vie sociale – Nicole Vérard
  • 7è vice-présidence – Finances – Gilles Perrier-Muzet
  • 8è vice-présidence – Communication et lien avec le territoire – Christian Allégret
  • 9è vice-présidence – Projet de territoire et réforme territoriale – Jean-Louis Monin

La communauté de communes s’est dotée de 10 commissions de travail, ouvertes aux conseillers municipaux (y compris les élus non communautaires), sur proposition des conseils municipaux.

La communauté de communes Cœur de Chartreuse a repris la totalité des compétences exercées par l’une ou l’autre des trois communautés. Les compétences qui n’étaient exercées que sur une partie du territoire ont été étendues dès début janvier à l’ensemble du territoire. Pour exemple, la consultance architecturale, l’agriculture, l’assainissement non collectif ou les sentiers de randonnées. Quelques nouvelles compétences sont envisagées comme l’habitat et le logement ou l’organisation des déplacements.

Le choix a été fait d’adopter le régime de la Fiscalité Professionnelle Unique afin de partager la richesse économique et de faire en sorte qu’elle bénéficie au territoire des 17 communes et de ses 16 500 habitants.

La communauté de communes est également en ordre de marche sur le plan humain et matériel :

  • Les nouveaux bureaux ont été construits en extension du bâtiment tertiaire sur la zone industrielle Chartreuse Guiers. L’ensemble de l’équipe y est installée
  • Un logo a été choisi afin de renforcer la communication et l’identification de la communauté.

Pour joindre la Communauté de Communes Coeur de Chartreuse : ZI Chartreuse-Guiers – 38380 ENTRE DEUX GUIERS – Tél : 04 76 66 81 74 Fax : 04 76 66 13 65 – Mèl

[1] Conseil communautaire : pour notre commune, les délégués sont Louis BOCCHINO et Brigitte BIENASSIS

 

Dans la même catégorie

Organisation et Territoire
Généralités
Communauté de communes cœur de chartreuse
Compétences
Urbanisme
Accès
Conseil communautaire
Comptes rendus de réunions
Composition et commissions
Services
Station essence
SPANC
Déchets
Équipements
Site nordique
Cirque de st même
Parc naturel régional de Chartreuse - PNRC
Syndicat intercommunal d'adduction en eau potable de la région du Thiers - SIAEP du Thiers
Syndicat mixte de l'Avant-Pays savoyard - SMAPS
Syndicat interdépartementale d'aménagement du Guiers et de ses affluents - SIAGA
Syndicat intercommunal du collège des Echelles
Archives intercommunalité

Nos Actualités

Lun 1er juillet à 18h

Hôtellerie et restauration

Inauguration du restaurant La table du Moulin des Chartreux

Vous êtes invités à l'inauguration du restaurant la Table du Moulin des Chartreux 1733 par Agathe et William, les nouveaux gérants.

19 Juin

Services d'urgence

Opération tranquillité vacances

Si vous vous absentez pendant les vacances scolaires, les services de police ou de gendarmerie peuvent, à votre demande, surveiller votre domicile ou votre commerce au cours de leurs patrouilles quotidiennes.

18 Juin

Assainissement

Ne pas jeter n’importe quoi dans les égouts…

Ne pas jeter n'importe quoi dans les égouts, c’est bon pour votre porte monnaie et pour l’environnement. Les stations d’épuration sont conçues pour épurer les eaux usées (eau de vaisselle, sanitaires). Jeter n’importe quoi dans les toilettes, les douches, les lavabos et les l’évier génèrent des perturbations des procédés d’épuration et dégradent les installations.

17 Juin