Protéger son enfant

Dernière modification le 02 septembre 2014

DES CHIFFRES QUI FONT RÉFLÉCHIR

Savez-vous que chez l’enfant les accidents de la vie courante représentent chaque année :

  • 1 million de petites victimes dont 300 000 ont moins de 5 ans.
  • La première cause de mortalité chez les enfants.
  • 100 000 enfants victimes d’une intoxication.
  • 3 000 enfants victimes de brûlures, dont 1 000 hospitalisés en raison de la gravité des atteintes.

Si les parents et les personnes en charge d’un enfant (grands-parents, nourrice, amis…) étaient mieux informés, ces chiffres pourraient considérablement diminuer.

Pour faire face à ce fléau, la Croix-Rouge Française, le SAMU de Paris et la Mutualité Française ont mis en place une campagne nationale baptisée « Enfance et Premiers Secours ».

Son objectif : sensibiliser le grand public aux dangers qui guettent les enfants et inciter le plus grand nombre à apprendre les gestes d’urgence pédiatrique.

C’est d’autant plus utile dans les campagnes, loin des centres hospitaliers.

Vous pouvez vous rendre sur le site de la campagne par ce lien

 

Dans la même catégorie

Jeunesse
Petite enfance
École
Cantine
Garderie
Collège
transport
Archives Jeunesse

Nos Actualités

Lun 1er juillet à 18h

Hôtellerie et restauration

Inauguration du restaurant La table du Moulin des Chartreux

Vous êtes invités à l'inauguration du restaurant la Table du Moulin des Chartreux 1733 par Agathe et William, les nouveaux gérants.

19 Juin

Services d'urgence

Opération tranquillité vacances

Si vous vous absentez pendant les vacances scolaires, les services de police ou de gendarmerie peuvent, à votre demande, surveiller votre domicile ou votre commerce au cours de leurs patrouilles quotidiennes.

18 Juin

Assainissement

Ne pas jeter n’importe quoi dans les égouts…

Ne pas jeter n'importe quoi dans les égouts, c’est bon pour votre porte monnaie et pour l’environnement. Les stations d’épuration sont conçues pour épurer les eaux usées (eau de vaisselle, sanitaires). Jeter n’importe quoi dans les toilettes, les douches, les lavabos et les l’évier génèrent des perturbations des procédés d’épuration et dégradent les installations.

17 Juin