Aide à la personne

Canicule et nous : comprendre et agir

En cas de fortes chaleurs, il est nécessaire que les personnes fragiles prennent quelques précautions pour s’en protéger.

  • maintenir sa maison au frais : fermer les volets le jour
  • mouiller son corps et se ventiler
  • donner et prendre des nouvelles de ses proches
  • manger en quantité suffisante
  • ne pas boire d’alcool
  • éviter les efforts physiques

Vous trouverez sur le site de l’INPES toutes les informations.

Violences conjugales : à qui s’adresser dans votre territoire ?

 La Mission départementale aux droits des femmes et à l’égalité femmes/hommes de la Savoie DDCSPP

  • Site gouvernemental lutte contre les violences faites aux femmes : suivez ce lien

La victime vient de subir des violences de la part de son conjoint ou de son compagnon.

C’est une infraction pénale.

Gendarmerie  – Brigade de LE PONT DE BEAUVOISIN

  • Zi La Baronnie – 04.76.37.22.31
  • ouvert tous les jours du lundi au samedi 08:00 à12:00 et de 14:00 à 18:00 et le dimanche de 09:00 à 12:00 et de 15:00 à 18:00

Gendarmerie – Brigade de LES ECHELLES

  • Place Jean Moulin – 04.79.36.60.04
  • ouverture le mardi  de 08:00 à 12h00 et le dimanche de 15:00 à 18:00
  • (avant de se déplacer, il faut téléphoner car parfois il y a des impératif et manque d’effectif font que l’unité est fermée)

SOS Femmes Violences

  • 560 chemin de la Cassine – 73000 Chambéry – Tél : 04 79 85 53 68
  • 3919 : numéro gratuit et intraçable
  • lundi au vendredi de 9 h à 22 h – samedi et dimanche de 9 h à 18 h

Association de réinsertion sociale et d’aide aux victimes : Arsavi 73

  • Antenne d’Albertville : 2 avenue Victor Hugo – 73200 Albertville – Tél : 04 79 32 43 75
  • Antenne de Chambéry : 394 avenue du Covet – 73000 Chambéry – Tél : 04 79 75 13 52

N.B : La victime peut porter plainte dans n’importe quel commissariat de police ou brigade de gendarmerie quel que soit son lieu de résidence (« Principe du « guichet unique » -art.15-3 du CPP. Les délais de transmission peuvent cependant retarder la procédure). Elle peut le faire également en écrivant directement au procureur de la République.

Intervenant-e social-e en police et en gendarmerie (ARSAVi-73) :

  • Tel : 06 75 63 41 68
  • Le lundi à l’hôtel de police de la Boisse de 8h30 à 12h00 et de 13h00 à 17h00
  • Le mercredi à la gendarmerie de Chambéry le Haut de 8h30 à 12h00

La victime est blessée, elle doit se faire soigner.

Adresses des hôpitaux

La victime souhaite rester dans le logement conjugal.

Elle saisit le juge pour demander l’éviction du conjoint violent.

Adresses des tribunaux de grande instance (TGI) :

  • TGI de Chambéry – Place du palais de Justice – 73000 Chambéry – Tel : 04 79 33 60 09
  • « le fil d’Ariane » (ARSAVi73)
  • Chambéry –Palais de justice- Place du palais de Justice – 73000 Chambéry – Tél : 04 79 33 60 09/ Poste 1103

La victime décide de quitter le logement de la famille.

Elle contacte un intervenant social pour rechercher une solution d’hébergement ou la Police ou la Gendarmerie pour éviter un abandon de domicile.

 En journée, les partenaires pourront solliciter le standard du PAOS / SIAO 73 au 04.79.60.59.90.

EN URGENCE OU EN SOIREE ET WEEK-END : N° d’astreinte : 06 24 19 33 11

N.B : si la victime quitte le domicile avec des enfants il est recommandé de le signaler en police ou gendarmerie pour éviter un abandon de domicile.

Adresses des services sociaux départementaux :

  • Assistante sociale : DT St Genix sur Guiers  ou CCAS
  • Demande d’hébergement : SIAO- 102 rue Freizier – 73000 Chambéry – Tél 04 79 60 59 90
  • Annuaire national des SIAO sur : http://www.sisiao.net/siao.html

Demande de logement :

Demande de logement social :

DALO (Droit au logement opposable), sur critères ( personne dépourvue de logement : sans domicile fixe ou hébergée par une autre personne / menacé-e d’expulsion sans possibilité de relogement / hébergé-e dans une structure d’hébergement ou logé-e de manière temporaire dans un logement ou un logement-foyer, en attendant un logement définitif / logé-e dans un local manifestement suroccupé ou non décent sous condition / en attente d’un logement locatif social depuis un délai supérieur à celui fixé par le préfet…)

Pour plus d’informations, contacter

  • une assistante sociale ou directement au pôle logement de la DDCSPP – 321 chemin des moulins –Chambéry – Tel : 04 79 33 15 18
  • SOS Femmes Violences – 560 chemin de la Cassine – 73000 Chambéry – Tél : 04 79 85 53 68 : accompagnement social

La victime perd son emploi parce qu’elle déménage pour fuir les violences.

Elle doit s’inscrire en qualité de demandeuse d’emploi.

Pôle emploi

N.B : La démission pour changement de résidence en raison de violences conjugales fait partie des démissions légitimes qui peuvent donner droit à indemnisation, à condition que la victime ait porté plainte auprès du procureur (accord d’application n°15 du régime d’assurance chômage)

Accompagnement à l’emploi

  • CIDFF, centre d’information sur les droits des femmes et des familles
    Maison des Associations – 67 rue St François de Sales – 73000 Chambéry – Tél 04 79 33 96 21

La victime est sans ressources.

Elle pourrait bénéficier d’une aide sociale.

Conseil départemental (services compétents) : suivez ce lien

Centres communaux d’action sociale (CCAS)

  • Centre polyvalent d’action sociale Les Echelles
    52 Rue Jean Jacques Rousseau
    Tél. 04 79 44 53 25 Fax 04 79 36 63 26

Caisses d’allocations familiales de la Savoie :

  • Accueil sur rendez vous du lundi au vendredi
    Tél : 0810 25 73 10 (service 0,06 € /min + prix appel) Un conseiller vous répond du lundi au vendredi de 8h30 à 16h30.
    20 avenue Jean Jaurès – 73000 Chambéry Point d’accueil Caf

La victime a besoin de renseignements juridiques en droit généraliste

(pour préparer son départ, divorce, etc.…).

Adresse du Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF)

  • CIDFF Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles :
    Maison des Associations – 67 rue St François de Sales – 73000 Chambéry –
    Tél : 04 79 33 96 21
    cidff73-at-orange.fr
    Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h30

La victime a besoin de conseils en droit international ou droit des étrangers ou vous avez besoin d’un-e traducteur-trice.

  • Association Départementale pour le Développement et la Coordination des Actions auprès des Etrangers de Savoie (ADDCAES) :
    259 place René Vair – BP 31226
    73031 Chambéry cedex
    Tél : 04 79 72 43 49
    addcaes-at-orange.fr

 Autres structures pouvant vous être utile :

  •  Centre de planification et d’éducation familiale du conseil départemental (contraception, IVG, conseil conjugal) :
    Chambéry                     04 79 96 88 32             Aix-les-Bains 04 79 88 61 77
  • Belley - Centre Hospitalier Général Service Maternité – Gynécologie. planning familial (centre, information). 52 RUE GEORGES GIRERD
    04 79 42 59 59

Liste des permanences juridiques gratuite sur le site du Conseil Départemental de l’Accès au Droit de la Savoie (CDAD73) avec notamment les permanences d’avocats, notaires, huissiers en Maison de Justice et du Droit : http://www.cdad-savoie.justice.fr

Numéros d’urgence

  •  Pompiers : 18
  • Police : 17 ou 112 à partir d’un portable
  • SAMU : 15 ou 114 à partir d’un portable
  • SAMU social, hébergement d’urgence : 115
  • SOS Médecins : 36 24

Sous certaines conditions de ressources une aide juridictionnelle peut être accordée. Pour plus d’information, prendre contact avec l’association d’aide aux victimes (ARSAVi-73)

Téléthon 2016

A Entremont le Vieux :

  • A partir de 11h : pâtisseries et diots (sur place ou livraison à domicile) jus de pomme et vin blanc.
  • L’après-midi : vente de bugnes, diots et pâtisseries (sucré, salé), objets de décoration.
  • A 17h30 : expression musicale avec les enfants des TAP.
  • A partir de 18h : marche aux flambeaux (dans le village) puis chorale, soupe, diots et frites.

Présence des pompiers de Chartreuse.

Récupération des téléphones portables et des piles usagées à l’Office de Tourisme des Entremonts et à la Coopérative laitière.Saint-Pierre d’Entremont

banque_alimentaire-620x349

Collecte nationale des banques alimentaires

« Quand les dons voleront nous n’aurons plus besoin des Banques Alimentaires. Les 25 et 26 novembre, les Banques Alimentaires collectent, DONNEZ »

La collecte de la Banque Alimentaire aura lieu les 25 et 26 novembre 2016.

La Commune de SAINT PIERRE D’ENTREMONT Savoie organisera une collecte pour la Banque Alimentaire,

  • le vendredi 25 novembre de 9h à 12h et de 14h à 17h et
  • le samedi 26 novembre de 9h à 12h

Vous pouvez dés à présent déposer vos colis à la Mairie, ou directement chez SPAR (Supérette de St Pierre d’Entremont Isère).

Les denrées collectées seront rassemblées et livrées à la Banque Alimentaire de Savoie à Chambéry.

Si vous voulez participer à cette campagne, n’achetez que des produits alimentaires non périssables (huile, riz, café, sucre, chocolat, conserves de fruits et de légumes….)

Donnez de votre temps

Vous pouvez accompagner d’avantage la Banque Alimentaire 73 en donnant un peu de votre temps les 25 et 26 novembre.

Utilisez les coupons ci joint « BON POUR 3 h GRATUITES » .

2016- bon pour 3h     2016- bon pour 3h

La collecte en Savoie

En Savoie vous pourrez acheter dans une centaine de magasins les produits dont a besoin la Banque Alimentaire.

Grâce à votre soutien la Banque Alimentaire 73 redistribue chaque semaine des denrées à 3200 personnes en Savoie.

En donnant une petite partie de vos courses vous aidez une famille en difficulté.

Les banques alimentaires collectent gratuitement des denrées, les gèrent, les stockent et les partagent pour aider l’homme à se restaurer.

Chiffres clés 2015

Le dernier week-end de novembre, un rendez incontournable de la solidarité L’engagement, année après année, de plus de 125 000 bénévoles (grande distribution, entreprises solidaires, associations partenaires, étudiants, clubs services, industriels…) aux côtés des Banques Alimentaires, illustre le grand élan de solidarité qu’est la Collecte Nationale. Plus que jamais, cette année, cet engagement est synonyme de générosité, de citoyenneté et de solidarité.

En 2015, la Collecte Nationale a permis de collecter l’équivalent de 24 millions de repas, grâce au soutien croissant des associations partenaires et des clubs service, de la grande distribution, des entreprises mécènes et des médias.

L’aide alimentaire permet à près de 4 millions de nos concitoyens de ne pas basculer dans l’exclusion. Grâce à ces denrées récoltées les 5300 associations et CCAS partenaires des Banques Alimentaires vont disposer d’un moyen efficace pour accompagner les personnes les plus fragiles.

Croix rouge – campagne de sensibilisation

La Croix rouge française s’engage sur tous les fronts de la détresse. Auxiliaire des pouvoirs publics, elle a pour objectif de venir en aide à toutes les personnes sur l’ensemble du territoire pour répondre efficacement aux besoins. Ainsi, ce sont plus de 58 000 bénévoles qui s’investissent jour après jour au plus proche de la population.

Pour pouvoir continuer à agir, la Croix Rouge française entreprend une campagne de sensibilisation auprès du grand public à Saint Pierre d’Entremont du 28 novembre au 24 décembre 2016, à raison de 3 jours maximum sur cette période.

Une équipe ira à la rencontre des personnes à leur domicile, au nom de la Croix Rouge française. Elle sera clairement identifiable par un badge et des vêtements aux couleurs de l’association.

L’équipe de la Croix Rouge pourra intervenir aux horaires prévus à cet effet entre 12h et 20h u lundi au vendredi et de 12h à 18h le samedi.

Ces campagnes visent à sensibiliser les individues sur les missions d’intérêt général de la Croix Rouge française. Elles ont également pour objectif de trouver de nouveaux soutiens réguliers, mais ne feront pas l’objet d’une quête en espèces ou en chèques et aucun tract ne sera distribué sur la voie publique.

Réunion publique « Accueillir les migrants en Chartreuse, terre d’hospitalité »

Vendredi 7 octobre 2016 à 19h30 à la CCCC à Entre deux Guiers

AU PROGRAMME

Interventions

  • Denis Séjourné : mot d’introduction
  • Rémy Kossonogow, ADDCAES* : les migrants dans l’histoire et aujourd’hui
  • Brice Wong, Savoie Solidarité Migrants : l’accueil des migrants en Savoie

(*) ADDCAES : Association départementale pour le développement et la coordination des actions auprès des étrangers

Témoignages d’accueil de migrants

Echanges avec la salle

Un verre de l’amitié clôturera la soirée

PARTICIPER

Rendez vous à 19h30, salle du Conseil de la Communauté de Communes Cœur de Chartreuse située ZI Chartreuse Guiers – Pôle tertiaire à ENTRE DEUX GUIERS

affliche-reunion-publique-accueil-migrants

Accueil de migrants – appel aux dons

Suite à la démarche engagée par la municipalité et l’association Entremonts et Peuples et de nombreux bénévoles pour l’accueil de migrants, une famille est maintenant installée à Saint-Pierre d’Entremont. Deux des trois jeunes enfants sont scolarisés à l’école communale et en sont ravis.

Rappelons nous qu’en 1992, la population des Entremonts se mobilisait pour accueillir une famille bosniaque, victime de guerre, qui a partagé la vie du village pendant 4 ans.

A nouveau aujourd’hui, l’association Entremonts et peuples collecte les dons pour soutenir la famille qui nous a rejoint. Forts de la tradition d’accueil des Entremonts, nous savons pouvoir compter encore sur l’engagement des Entremondants.

Pour faire un don et/ou adhérer à l’association :

Contact Odile Carron :

Pour information : la mairie met à disposition gratuitement un logement vacant. Les locaux ont été nettoyés, « rafraichis »  et aménagés par des bénévoles impliqués dans la démarche, avec le matériel, les fournitures et les équipements donnés par de nombreuses personnes. L’ensemble des charges locatives est pris en charge par les associations.

Merci à toutes et tous pour votre engagement.

 

Grâce à vous, Matéo part à Seattle se faire soigner…

Un grand merci …

L’élan de générosité qu’à déclenche Matéo ne doit pas s’arrêter, l’association LEPETITMATEO a décidé de laisser les dons ouverts.

Ses parent, Evelyne et Laurent, créeront une fondation pour aider d’autres enfants quand Matéo sera guéri.

Matéo continuera à donner de ses nouvelles.

Pour le suivre vous pouvez consulter le blog : lepetitmateo.fr ou la page facebook : tous unis pour sauver Matéo

Soutenir Matéo

Vous pouvez aussi laisser un message, faire un don sur le blog ou envoyer un chèque (à l’ordre de l’association « LEPETITMATEO » à  la Mairie de Saint-Pierre de Chartreuse – Pour le petit Matéo – Place de la mairie – 38380 Saint Pierre de Chartreuse.

Les risques du monoxyde de carbone

les intoxications au monoxyde de carbone concernent tout le monde…
Les bons gestes de prévention aussi !

affiche 2015

Monoxyde de carbone : comment prévenir les intoxications

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique qui touche chaque année plus d’un millier de foyers, causant une centaine de décès par an. Il peut être émis par tous les appareils à combustion (chaudière, chauffage d’appoint, poêle, groupe électrogène, cheminée…).

Pour éviter les intoxications, des gestes simples existent :

  • Avant l’hiver, faites vérifier vos installations de chauffage et vos conduits de fumée par un professionnel qualifié.
  • Veillez toute l’année à une bonne aération et ventilation du logement et à une bonne utilisation des appareils à combustion.
  • N’utilisez jamais pour vous chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, etc.
  • Si vous devez installer des groupes électrogènes, placez-les impérativement à l’extérieur des bâtiments.
    • Agence Régionale de Santé (ARS) de votre région
    • Le centre anti poison et de toxicovigilance (CAP-TV) Rhône Alpes
    • un professionnel qualifié : plombier-chauffagiste, ramoneur

Que faire si on soupçonne une intoxication ?

  • Maux de tête, nausée, malaises et vomissements peuvent être le signe de la présence de monoxyde de carbone dans votre logement.

    Dans ce cas :
    1- aérez immédiatement les locaux en ouvrant portes et fenêtres
    2 – arrêtez si possible les appareils à combustion
    3 – évacuez au plus vite les locaux et bâtiments
    4 – appelez les secours

    • 112 numéro unique d’urgence européen
    • 18 sapeurs pompiers
    • 15 samu

    5 – ne réintégrez pas les lieux avant d’avoir reçu l’avis d’un professionnel du chauffage ou des sapeurs pompiers

Chauffages d’appoint

Comment prévenir les intoxications

  • Ne faites jamais fonctionner les chauffages d’appoint en continu : ils sont conçus pour une utilisation brève et par intermittence uniquement.
  • N’utilisez jamais pour vous chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, barbecue etc.
  • Veillez toute l’année à une bonne aération et ventilation de votre logement, tout particulièrement pendant la période de chauffage : aérez au moins 10 minutes par jour et n’obstruez jamais les entrées et sorties d’air de votre logement.

Groupes électrogènes

comment prévenir les intoxications

  • N’installez jamais les groupes électrogènes dans un lieu fermé (maison, cave, garage…) : ils doivent impérativement être placés à l’extérieur des bâtiments.
  • Veillez toute l’année à une bonne aération et ventilation de votre logement, tout particulièrement pendant la période de chauffage : aérez au moins 10 minutes par jour et veillez à ne pas obstruer les entrées et sorties d’air de votre logement.

Sites d’informations

depliant 2015

Le réseau d’échanges de l’Avant Pays Savoyard poursuit sa dynamique !

POUR UN PAYS SOLIDAIRE AVEC LES ANCIENS…

Depuis 2006, l’association Réseau Échanges Solidarité Avant Pays Savoyard R.E.S.A. anime un réseau de bénévoles formés qui visitent les personnes âgées, à leur domicile.
Rompre l’isolement, alléger la solitude, soulager les proches le temps d’une pause… Cette année une trentaine de personnes âgées ont bénéficié de visites plusieurs fois par mois à leur convenance et selon les possibilités de chacun.

En 2011, RESA a mis l’accent sur la maladie d’Alzheimer de plus en plus présente dans les accompagnements :

  • En organisant une formation de deux jours en lien avec France Alzheimer Savoie, pour tous ses bénévoles
  • En participant à la Semaine Bleue sur l’Avant Pays Savoyard consacrée à ce thème.

RESA poursuit et consolide ses partenariats

  • Participation au comité de coordination gérontologique de l’Avant Pays Savoyard
  • Coopération avec APOGEE, une association qui vient de se créer sur un Territoire proche avec des objectifs similaires à ceux de RESA
  • Participation au Conseil d’Administration de la Résidence Béatrice des Echelles et MSA Services.

En 2012, de nouvelles perspectives

  • Intégration des nouveaux bénévoles formés par RESA,
  • Mise en place en partenariat avec France Alzheimer 73 d’une formation pour les familles et d’un accueil de jour itinérant pour les malades atteints de cette pathologie,
  • Et pourquoi pas le spectacle « Griottes & Coccinelles » mettant en scène le rôle d’aidant ? …

VOUS POUVEZ VOUS AUSSI, PARTICIPER AU RESEAU D’ENTRAIDE MUTUELLE QU’EST RESA !
Pour effectuer des visites bénévoles à domicile, partager des idées ou aider à votre manière et selon vos possibilités, REJOIGNEZ NOUS, POUR UN TERRITOIRE SOLIDAIRE !…

RESA en chiffres en 2011 :

  • 70 adhérents
  • 40 bénévoles formés et 30 bénéficiaires de visites à domicile
  • La mobilisation des bénévoles représente 850 visites directement consacrées aux personnes âgées.

CONTACT

Association RESA – Maison de Vie Locale – 73520 LA BRIDOIRE
Mail
tél 04 76 31 82 42 ou 04 76 31 18 12

Protéger son enfant

DES CHIFFRES QUI FONT REFLECHIR

Savez-vous que chez l’enfant les accidents de la vie courante représentent chaque année :

  • 1 million de petites victimes dont 300 000 ont moins de 5 ans.
  • La première cause de mortalité chez les enfants.
  • 100 000 enfants victimes d’une intoxication.
  • 3 000 enfants victimes de brûlures, dont 1 000 hospitalisés en raison de la gravité des atteintes.

Si les parents et les personnes en charge d’un enfant (grands-parents, nourrice, amis…) étaient mieux informés, ces chiffres pourraient considérablement diminuer.

Pour faire face à ce fléau, la Croix-Rouge Française, le SAMU de Paris et la Mutualité Française ont mis en place une campagne nationale baptisée « Enfance et Premiers Secours ».

Son objectif : sensibiliser le grand public aux dangers qui guettent les enfants et inciter le plus grand nombre à apprendre les gestes d’urgence pédiatrique.

C’est d’autant plus utile dans les campagnes, loin des centres hospitaliers.

Vous pouvez vous rendre sur le site de la campagne par ce lien

Solidarité avec les anciens – RESA

R.E.S.A. soutient les habitants qui s’engagent auprès des personnes âgées

Depuis 2006, l’association Réseau Echanges Solidarité Avant pays savoyard anime et développe un réseau d’une trentaine de personnes bénévoles formées qui « rendent visite » aux personnes âgées qui le souhaitent, à leur domicile. Il s’agit d’alléger la solitude, rompre l’isolement, soulager les proches le temps d’une pause en complément de l’accompagnement familial et/ou professionnel.

La formation « initiale » suivie par chaque bénévole de RESA permet de comprendre les processus de vieillissement, d’approfondir la relation d’aide, de réfléchir collectivement, de prendre du recul… Elle permet aussi de se préparer à vivre positivement la rencontre et l’échange avec les personnes qui sont dans cette étape singulière de vie, et qui ont le besoin, bien légitime, de rester en lien avec le monde.

Les apports théoriques sont illustrés de témoignages et du vécu des participants, et sont accessibles à toutes les personnes motivées qui peuvent consacrer 1h à 1h30 par semaine ou par quinzaine, pour visiter une personne âgée qui se trouve dans sa commune ou à proximité.

Une réunion mensuelle rassemble les visiteurs. Il s’agit de partager le vécu, les beaux moments et les difficultés, réfléchir ensemble aux questionnements soulevés, trouver les réponses les plus justes… C’est aussi un moment de convivialité qui favorise les liens entre bénévoles.

En 2011 et 2012

RESA a choisi de mettre l’accent sur la maladie d’Alzheimer qui est rencontrée de plus en plus fréquemment,
En organisant avec France Alzheimer Savoie une formation sur la maladie

  • pour tous ses bénévoles sur 2 journées fin 2011
  • et pour un groupe de 15 aidants familiaux de l’Avant Pays Savoyard sur 4 demi-journées en février et mars 2012

Cette dynamique a favorisé la mise en place d’une antenne France Alzheimer en Avant Pays Savoyard avec des aidants familiaux issus de la formation, et des bénévoles de RESA. Une permanence est désormais assurée un samedi par mois en alternance dans les mairies de Novalaise et Pont de Beauvoisin. Renseignements FAS 73 à Chambéry 04 79 60 31 48 –
Un document vidéo de témoignages RESA a été filmé par notre partenaire « Crédit Agricole Assurance » et il accessible sur le site www.etreaidant.com

RESA EN CHIFFRES EN 2012 : 65 adhérents – 31 bénévoles formés – 25 personnes visitées

En 2013 de nouvelles perspectives

  • Travail sur la thématique de la fin de vie, notamment avec l’association JALMAV
  • Participation à la réflexion pour la création d’un accueil thérapeutique de jour APS.

PARTICIPER A L’ACTION DE RESA, C’EST PRENDRE SOIN DE L’AUTRE, MAIS C’EST AUSSI… PRENDRE SOIN DE SOI !

CONTACT
association RESA – maison de vie locale – 73520 LA BRIDOIRE
mail
tél 04 76 31 82 42 ou 04 76 31 18 12

Sous les lignes, prudence, restons à distance

ERDF [1] et RTE [2] renouvellent en Savoie, leur campagne de sensibilisation et d’information des populations sur les risques et les conseils de prudence à proximité des lignes électriques au travers d’une campagne de sensibilisation et de prévention « Sous les lignes, prudence, restons à distance« .
En effet, quel que soit le type de ligne électrique (basse, moyenne, haute ou très haute tension), la trop grande proximité d’une personne, d’un engin ou d’un objet pointé dans sa direction peut provoquer un arc électrique, appelé amorçage et présenter un réel danger d’électrocution.

Cette campagne s’adresse à l’ensemble de la population avec des messages spécifiques destinés à certains publics

  • les pêcheurs
  • les agriculteurs
  • les professionnels du bâtiment et des travaux publics
  • les adeptes des sports aériens et nautiques

[1] Electricité Réseau Distribution France

[2] Réseau de transport d’Electricité

Y a un serpent dans mon jardin… que faire ?

Dans des situations de la vie quotidienne, vous pouvez être amené à rencontrer des serpents
- dans votre jardin
- dans votre maison
- lors d’un chantier …

Que faire ?

La plaquette ci jointe vous apporte des conseils sur
- les bons gestes
- les personnes à contacter

La LPO [1] a lancé un groupe herpétologique en Rhône Alpes.
L’objectif de ce groupe est d’initier, organiser et structurer les programmes en faveur des reptiles et amphibiens : connaître, protéger, gérer, animer.

En France, les serpents sont protégés par la loi. Leur destruction est interdite ainsi que, pour certaines espèces, celle de leur habitat.

[1] LPO : Ligue de protection des oiseaux

 

Nos Actualités

juin 2017

Comptes rendus de réunions

Relevés de décisions des séances du conseil communautaire

Les relevés de décisions des séances du conseil communautaire de la communauté de communes Cœur de Chartreuse, téléchargeables.

23 juin

Aide à la personne

Canicule et nous : comprendre et agir

En cas de fortes chaleurs, il est nécessaire que les personnes fragiles prennent quelques précautions pour s’en protéger.

22 juin

Santé et sécurité

Luttons contre le moustique tigre

Des gestes simples réduisent efficacement le risque de présence du moustique à proximité du domicile. Ils sont indispensables pour limiter la prolifération des moustiques et pour protéger votre entourage.

22 juin