Une belle suite pour la fromagerie Arpin !

Dernière modification le 15 mai 2024

C’est l’un des gros événements de l’année ! La fameuse fromagerie « Arpin » tenue par Alain Benedetto et sa femme Anne Arpin, change de propriétaire ! Elle, elle a travaillé derrière le comptoir depuis plus de 40 ans et lui depuis presque 30 ans. Cette fromagerie est une véritable institution qui existe depuis 1936. Ce fut d’abord une fruitière installée en Savoie puis un magasin ouvre d’abord en Isère avant de s’installer à l’emplacement actuel en Savoie.
Ce magasin est réputé pour la qualité de ses produits. Ill était essentiel de conserver une fromagerie de très bonne facture dans le bourg. C’est chose faite, puisque le nouveau propriétaire, Emmanuel Duc-Goninaz, a une solide expérience en fromagerie et compte conserver le même fonctionnement qu’Anne et Alain.
Emmanuel Duc-Goninaz est issu d’une grande famille de fromagers. Son arrière-grand-père faisait déjà des fromages en alpage dans le Beaufortain. Plus tard, son grand-père s’associe avec ses frères pour créer une fruitière à Arêches qui faisait différents fromages, dont la tomme et le beaufort et même un fromage inventé par la famille « le petit Roseland ». Le 1er janvier 1960, la coopérative de Beaufort est créée. C’est un coup dur pour la famille. Ils arrêtent la fabrication de fromage et se spécialisent sur l’affinage en utilisant une cavité artificielle creusée dans la montagne lors d’une fouille à la recherche d’uranium. Lorsque le grand-père s’arrête, son père et ses oncles continuent. Mais dans les années 1980, ils arrêtent l’affinage et se concentrent sur la vente via la boutique à Arêches et des camions de fromagerie ambulants. C’est en 2000 qu’Emmanuel arrête la grande distribution pour reprendre la fromagerie d’Arêches, alors que tous les autres membres de la famille souhaitent arrêter. Emmanuel gère l’établissement jusqu’en 2020, puis il le vend à la coopérative de Beaufort. Dans la foulée, il est embauché par cette coopérative dont il audite tous les magasins et il participe à la création de l’établissement de Sallanches.
En 2024, il démissionne de la coopérative de Beaufort pour pouvoir acheter la fromagerie Arpin, cette petite fromagerie à taille humaine mais avec un fort potentiel, située dans un petit village de montagne à l’air très agréable. C’est ce qu’il recherchait.
Et c’est avec un grand plaisir que nous accueillons Emmanuel Duc-Goninaz pour une belle continuité.
Wilfried Tissot